ÉDITION 2020

Jeudi 28 mai 2020, Université de Sherbrooke - Campus de Longueuil

34e rencontre des responsables des centres d’aide en français (CAF)

L'édition 2020 est reportée...

31 MARS 2020 – MESSAGE DU CCDMD ET DU RUSAF

Dans les circonstances actuelles, l’équipe organisatrice reporte la rencontre Intercaf-RUSAF prévue le 28 mai 2020. Lorsque la poussière sera retombée, notre communauté d’intérêt interrodre se retrouvera en grand nombre, nous l’espérons, pour échanger sur les sujets au programme annoncé, remanié au besoin en temps et lieu. Comptez sur nous pour vous relancer au moment opportun. D’ici là, portez-vous bien, tous et toutes!

Pratiques innovantes dans les CAF

Le CCDMD et le RUSAF (Réseau universitaire des services d’aide en français) s’unissent pour tenir l’édition 2020 de l’Intercaf. Des ateliers en sous-groupes, une formation et un panel, animés par une dizaine de praticiennes et de praticiens des milieux collégial et universitaire, permettront de réfléchir collectivement à d’intéressantes pratiques en lien avec la réflexion métalinguistique et le soutien à distance dans le contexte d’une aide individualisée. Nous vous invitons à prendre connaissance de la riche programmation de notre rencontre Intercaf-RUSAF!

Renseignements pratiques

Entrée principale du Campus de Longueuil : 150, place Charles-Le Moyne, Longueuil, QC, J3B 5J4

L’accueil se fera à partir de 8 h 30 au local 3630 (accessible par l’entrée principale du Campus).

Le repas du midi est aux frais des participantes et des participants. Rendez-vous ici pour connaitre l’offre sur place.

Les collations de la matinée et de l’après-midi sont offertes par le CCDMD et le RUSAF.

Le stationnement intérieur du Campus est accessible par la rue Saint-Charles Ouest et se trouve à quelques minutes de marche, par l’intérieur, du terminus de Longueuil et de la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke. Pour acquitter les frais des billets journaliers (13 $), une borne de paiement est située au niveau B1 (en face du Van Houtte) et au niveau B2 (en face de la sécurité). Seuls l’argent comptant et les cartes de crédit sont acceptés.

Inscrivez-vous le 28 avril au plus tard. Au plaisir d’échanger avec vous le 28 mai!

Programme

8 h 30 – 9 h

ACCUEIL

Lieu : Local 3630
9 h – 9 h 15

MOTS D’OUVERTURE

Cathie Dugas, directrice du Centre collégial de développement de matériel didactique (CCDMD)
Isabelle Gauvin, directrice du Réseau universitaire des services d'aide en français (RUSAF) et professeure au Département de didactique des langues de l'Université du Québec à Montréal
9 h 15 – 10 h 15

TROIS ATELIERS • TROIS STRATÉGIES RÉFLEXIVES À EXPÉRIMENTER


ATELIER 1 • LA DICTÉE MÉTACOGNITIVE : SOURCE DE SENTIMENT DE COMPÉTENCE
Marie-France Dubé, superviseure de l’aide en français au CAF du Cégep de Sainte-Foy (Tandem) et personne-ressource auprès des étudiants et des professeurs dans le cadre de Mon français, ma carrière
Vous cherchez une formule où l’étudiant est actif? Où le tuteur n’est pas submergé de préparation mais adopte plutôt une posture pédagogique? La dictée zéro faute favorise la résolution des doutes orthographiques et permet d’expérimenter la puissance des manipulations syntaxiques comme source d’autonomie dans le processus de révision-correction.

ATELIER 2 • DÉCONSTRUIRE POUR MIEUX CONSTRUIRE
Geneviève Beaulne, conseillère pédagogique à la commission scolaire des Trois-Lacs, et Valérie Bélanger, enseignante de français au Collège Reine-Marie
Un étudiant en difficulté en français possède déjà un bagage de connaissances sur la langue : plusieurs correctes… mais d’autres inexactes qui freinent son apprentissage. Et si on s’en servait comme tremplin pour l’enseignement? Nous vous proposerons une démarche d’accompagnement qui va dans ce sens et que nous vous ferons expérimenter.

ATELIER 3 : SOUTENIR LA RÉFLEXION GRAMMATICALE POUR RÉSOUDRE DES PROBLÈMES SYNTAXIQUES À L’AIDE D’UN OUTIL NUMÉRIQUE D’ANALYSE DE PHRASES
Rosianne Arseneau, professeure associée au Département de didactique des langues de l’Université du Québec à Montréal
Plusieurs étudiant.e.s du collégial rencontrent des difficultés dans la construction de leurs phrases. L’atelier vise à proposer des activités réflexives qui tirent profit des interactions verbales et de l’utilisation d’un outil numérique d’analyse de phrases pour éclairer les erreurs et procéder à leur correction.

Chaque atelier est offert à deux reprises au cours de la journée.
10 h 15 – 10 h 30

PAUSE

10 h 30 – 12 h

PANEL • INTERVENIR À DISTANCE DANS LE CONTEXTE D’UNE AIDE INDIVIDUALISÉE


ANIMATION :

Joël Thibeault, professeur de didactique du français à l’Université d’Ottawa


INVITÉES :

Valérie Plourde, responsable du CAF au Cégep de Matane

Partage de l’expérience acquise au CAF à distance du Cégep de Matane depuis sa création en 2014. Au fil du temps, des ajustements ont été apportés afin d’améliorer la formule et d’en varier l’utilisation.


Mélissa Béchard Pelletier, enseignante de littérature au Cégep de Baie-Comeau, et Katheryn Tremblay-Lauzon, enseignante de littérature et responsable du CAF au Cégep de Baie-Comeau

Plusieurs collégiens réussissent leurs cours de littérature, mais échouent à l’Épreuve uniforme de français (ÉUF). Ils se retrouvent alors seuls à préparer leur reprise. Pour les y aider, Mélissa Béchard Pelletier a conçu un cours en ligne. Nous le présenterons et discuterons de la manière dont il est utilisé au CAF de notre cégep.


Renée Lemay, coordonnatrice du Centre d’aide à la réussite (CARÉ) à l’Université du Québec à Montréal

Depuis 2018, trois mesures d’aide en ligne ont été expérimentées par le CARÉ dans le but d’aider des étudiants en enseignement à réussir le test de certification en français écrit pour l’enseignement (TECFÉE). Une mesure s’est avérée populaire, mais les autres n’ont pas donné les résultats escomptés.


Une période de questions de 30 minutes est prévue à la suite de l'ensemble des interventions.

12 h – 13 h 30

DINER

Lieu : Foire alimentaire du Campus
13 h 30 – 14 h 30

TROIS ATELIERS • TROIS STRATÉGIES RÉFLEXIVES…

14 h 30 – 14 h 45

PAUSE

14 h 45 – 16 h 15

FORMATION • COMMENT GÉRER LES CONFLITS ENTRE LA MATURITÉ SYNTAXIQUE ET LES STRATÉGIES D’ÉVITEMENT?


Katrine Roussel, formatrice en didactique à l’Université de Montréal
Cette formation propose de redécouvrir la syntaxe pour mieux en faire ressortir les grandes régularités. Les thèmes de la maturité syntaxique, du raisonnement grammatical complet, des limites des questions de la grammaire traditionnelles et des différents types de rétroactions écrites seront abordés.
16 h 15 – 16 h 30

MOT DE LA FIN

Documentation

Lieu de la rencontre

Pour se rendre

Entrez vos coordonnées de départ dans le champ ci-dessous pour obtenir votre itinéraire.

Lieu de départ

Destination

Le Campus de Longueuil de l’Université de Sherbrooke

L’édifice qui accueillera les responsables de centres d’aide des milieux collégial et universitaire dispose de locaux lumineux et de larges espaces communs, dont une oasis de verdure, une foire alimentaire et une aire de piquenique extérieure. Depuis son ouverture en 2010, de prestigieux prix ont souligné la qualité de l’architecture et l’efficacité énergétique du bâtiment. On se rend facilement au Campus de Longueuil grâce à un vaste atrium public qui le relie directement aux transports collectifs (métro, bus, autocars). Bref, il s’agit d’un lieu moderne, convivial et accessible.

Hébergement

Vous trouverez une liste d’hôtels et de gites dans la section « Hébergement » du site du Campus de Longueuil. En outre, le Campus est facilement accessible pour quiconque dispose d’un logement à proximité des réseaux de transport en commun de Montréal et de la Rive-Sud, puisque le Campus est relié directement au terminus d’autobus de Longueuil et à la station de métro Longueuil–Université-de-Sherbrooke et se trouve tout près du pont Jacques-Cartier et de l’autoroute 132.

Équipe organisatrice

  • Dominique

    Fortier

    Chargée de projets au CCDMD

  • Isabelle

    Gauvin

    Directrice du RUSAF et professeure au Département de didactique des langues de l'UQAM

  • Hélène

    Lévesque

    Chargée de projets au CCDMD

Inscription

L’invitation à l’Intercaf est limitée à trois personnes par établissement : la ou les personnes responsables du CAF (ou membres du RUSAF) et leurs invités s’il y a lieu (tutrice ou tuteur, répondante ou répondant du dossier de la réussite ou du dossier de la valorisation de la langue, responsable de la coordination départementale, adjointe ou adjoint à la direction des études, etc.). Le choix de ces invités est à la discrétion des responsables des centres d’aide (ou membres du RUSAF).